Les dictateurs en font à leur aise, feu d'artifice à volonté. On les regarde, on attend qu'ils fassent une grosse connerie pour dire "Plus jamais ça !".