Une réception de soixante convives organisée pour le pot de départ de la sous-préfète par la mairie de Rethel. Tout le gratin local est réuni, préfet, élus, procureur de la république, acteurs du monde économique. Petits fours, mignardises, champagnes sont servis pour le goûter. Mais comme chez le restaurateur de Nice la police n'est pas intervenue...Tout le monde ne subit pas la dictature sanitaire de la même façon. Démago, mais vrai !