La dictature sanitaire ne libère pas la populace pour le 1er mai...Ils ont trop peur des manifs !