Non pas la vaccination, mais la distribution de prunes à la populace qui n'obeit pas à la dictature sanitaire.