Je ne vous parle pas du pot dans le commissariat francilien que les merdias gouvernementaux relatent. Mais d'un pot de départ de la sous-préfète dans les Ardennes à la mairie de Rethel, les merdias ont certainement reçu l'ordre de ne pas en parler vu le gratin coupable.