Il faut bien mourir quelque part...