Le problème n'est pas le bénévolat ou pas, le problème est "Institut de formation dans les assurances", assurances qui sont à l'affut des retraites peau de chagrin et qui sont prêtes à compenser.