52 % pour continuer l'action des jaunes essentiellement des gens victimes de la politique dévastatrice, et 48 % contre l'action contestatrice les gens qui ont de bons revenus...