Ce sont les cons qui paient...