La CNIL a clos sans poursuite la plainte d'anticor, ce n'était pas une faute mais une erreur humaine au frais du con-tribuable...