Les coupables du mois d'août n'ont pas été arrêtés...

Alors à Moirans les incendiaires passeront les fêtes dans la joie et la bonne humeur...