Grâce à deux dépités socialiss un amendement modifie le calcul de le fiscalité du tabac...(voté en catimini).

On ne cite pas le nom dans les merdias de ces deux abrutis.

Cette modification gèle la fiscalité du tabac...

Et bientôt les salles pour se droguer...

Je leur propose de prendre contact avec des gens qui vivent le drame du cancer à ces couillons !

À quand le litron de rouge dans les maternelles !