Dire des conneries ça rapporte, après les politiques qui en disent à longueur de temps et qui en vivent, c'est au tour de Stéphane Gui-yon de toucher 212 000 € de dommages et intérêts pour son licenciement de Radio France.

Bien entendu, c'est le con-tribuable qui va payer !

Non, les riches ne sont pas tous cons !

Un don de deux millions d'euros pour sauver deux hôpitaux du Gers par un généreux riche anonyme.

La France soit disant pays de la liberté, favorable par l'intermédiaire de son "sinistre" L'or en Voquiez à une clôture entre la Grèce et la Turquie.

Y avait pas eu un truc dans ce genre à Berlin ?

Dans tout les partis "Paul y tique", pour 2012, c'est la danse des canards...

Ma chatte me dit d'arrêter de dire des bêtises ça ne me  rapportera rien .

Nuageux, 5° à 6h38.

Bon ouiquin !